Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par puncho » 27 Mar 2012, 10:37

La truite grise :
La truite grise (appelée touladi) se retrouve dans les lacs du nord du Québec et dans les grands lacs. Elle aime l'eau froide des profondeurs. On peut la pêcher en surface au dégel, mais aussitôt que l'eau se réchauffe elle plonge vers des profondeurs variant entre 60 et 100 pieds. Qui n'a pas entendu parler de grises monstrueuses pêchées dans nos lacs, toutefois la moyenne se situe aux environs de 5 à 10 livres pour le poids et de 20 à 30 pouces pour la taille. Des spécimens de 30 et 40 livres sont pris chaques années mais il faut en moyenne 50 à 70 heures de pêche avec un équipement adéquat pour espérer capturer ces trophés, l'attente en vaut le coup.
La truite grise peut vous donner un combat innoubliable par ces coups de tête vers le fond qui semblent s'éterniser. De bons poignets et de la patience sont des atouts nécessaires.

Technique et astuces :
Un équipement lourd est requis pour pêcher cette truite, un monofilament de 10 à 20 livres de résistance fera l'affaire au printemps. Elle se pêche à la traine, au lancer et même à la dandinette. En été, optez pour un fil d'acier, ou pour un monofilament (20 livres ou plus) sur downrigger. A moins de connaitre le lac ou vous pêchez, l'utilisation d'un sonar sera sûrement utile pour localiser les fosses habitées par le touladi. Les appâts morts (ou ils sont permis) montés sur '' gang troll '' sont d'une efficacité remarquable. Une autre technique consiste à utiliser les dandinettes un peu comme pour le doré mais à des profondeurs beaucoup plus importantes et garnies d'un ver à gazon. Une combinaison cuillère suivie d'une mouche noyée au bout d'un avançon de 12 à 15 pouces peut donner d'excellents résultats.

Trucs :
Choisissez toujours vos cuillères en fonction de la luminosité, au printemps des couleurs voyantes feront l'affaire. Plus vous irez en profondeur et plus vos cuillères devront avoir des couleurs froides (gris, bleu, noir).
Avatar de l’utilisateur
puncho
Supert Passionne
Supert Passionne
 
Messages: 955
Inscription: Mar 2012
Localisation: Gatineau Quebec
Sexe: Masculin
Age: 50
zone peche: 25
zone chasse: 10

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par puncho » 27 Mar 2012, 10:48

Tiré du guide Jean Pagé de la pêche au Québec 1983

Touladi

Nom scientifique :

Salvelnius namaycush

Famille :

Salmonidés

Longueur moyenne :

60 cm / 24 pouces

Poids moyen :

1,8 à 2,2 kilogrammes / 4 à 5 livres

Record :

29 kilogrammes / 65 livres

Traits distinctifs :

Le touladi est fusiforme, son dos et ses flancs sont plus ou moins foncés, tachetés de points pâles. La caudale est fortement échancrée en forme de « V ».

Alimentation :

Il consomme surtout d’autres poissons, des insectes, des mammifères et même des crustacés. En certains endroits, il se gave de plancton.

Techniques de pêche :

Lorsqu’il se déplace en eau peu profonde, c’est-à-dire au printemps et à l’automne, on peut le prendre à la mouche, au lancer léger, à la traîne ou de façon sédentaire à l’appât. Durant l’été, il faut descendre leurres et esches en profondeur.

Leurres et appâts :

Les cuillères ondulantes et tournantes, tout comme certains devons. Les attirails aux cuillères multiples sont recommandés en eau profonde, et les streamers lorsque le poisson chasse en surface.

Détails particuliers :

Ce poisson peut atteindre une taille gigantesque, puisque le record de « Field & Stream » détenu pour la pêche sportive a été déclassé par un spécimen de 46 kilogrammes (102 livres) pris au filet dans le lac Athabaska. Au lac Matchinamitou au Québec, une prise a fait osciller l’aiguille de la balance à 25,85 kilogrammes et 227 grammes (57 livres et 8 onces). En raison du niveau d’eau incertain de son habitat durant l’été, le touladi devient alors un véritable défi que se plaisent à relever de nombreux sportifs.

Où le trouver :

Poisson d’eau froide, le touladi se capture en surface ou en eau peu profonde au printemps et à l’automne. Par contre, il se tient en eau profonde durant l’été, ou tout au moins à un niveau approprié à son métabolisme.
Avatar de l’utilisateur
puncho
Supert Passionne
Supert Passionne
 
Messages: 955
Inscription: Mar 2012
Localisation: Gatineau Quebec
Sexe: Masculin
Age: 50
zone peche: 25
zone chasse: 10

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par lucus26 » 27 Mar 2012, 10:49

La pêche au touladi
Par Pierre Piché

Il existe 2 sortes de touladi, un à chair blanche et un autre à chair saumonée. Il y a aussi la moulac, que certains appellent truite grise, mais qui est en fait un croisement entre le touladi et la truite mouchetée. Si un jour, vous prenez un touladi avec une queue de mouchetée, vous venez de capturer une moulac, le touladi a plutôt la queue en V. Les pêcheurs trouvent très mystérieux le touladi et souvent on entend dire que c’est un poisson qui mord seulement le printemps. C’est faux. Vous pouvez en capturer durant toute la saison estivale, seule la technique changera.


Je ne me vois pas pêcher la grise sans un sonar. Le sonar utilisé sur le zoom en mode manuel sans fish identité permet de détecter les bancs de poissons appâts ainsi que les grises collées au fond et sur les parois des pentes abruptes des fosses. Un thermomètre pour la température en profondeur est un atout important pour localiser les poissons. La meilleure zone est entre 40 et 50 degrés Fahrenheit.

Le sonar en mode manuel sans fish identité élimine les parasites sur l’écran, qui sont parfois représentés comme des poissons et je m’explique. Lors d’un voyage au Mistassini à l’ouverture, plusieurs pêcheurs de doré reviennent bredouille. Au camping, j’ai une conversation avec un type et il me dit que c’est plein de dorés à la baie des plongeurs. « Je les vois sur mon sonar, mais ils ne mordent pas. » Je suis très surpris car je pêche au même endroit que lui et je ne vois pas de poisson dans la baie. Le lendemain, je le vois passer et je regarde où il va pêcher. Je décide de faire une « run » dans son coin. Le sonar indique beaucoup de poissons et je mentionne aux personnes qui m’accompagnent de regarder l’écran de mon sonar. C’est plein de poissons ! Elles sont énervées. Je remets mon sonar en mode manuel. Soudain, on voit autre chose, des joncs que l’on distingue très bien. Le type a passé la semaine à pêcher en pensant que le poisson était là. Avec le zoom, on peut voir beaucoup de choses, les autres options je les laisse aux experts. Personnellement, je divise l’écran en deux et avec un zoom 4X, je suis en voiture.

Chaque espèce de poisson a une température préférentielle. Moi, je pêche le touladi entre 40 et 50 degrés Fahrenheit. C’est toujours la base pour commencer la pêche. Le sonar me permet d’ajuster ma hauteur finale et ne pas oublier que la température peut varier selon l’endroit où vous vous situez sur le lac. Je m’explique. Si vous pêchez au nord du lac à 50 pieds de profondeur et à une température de 50 degrés F, il se peut fort bien qu’au sud du lac, vous descendiez votre leurre à 60 pieds pour obtenir ces mêmes 50 degrés F.

Les techniques
Image

Les techniques sont sensiblement les mêmes qu’au doré mais à des profondeurs différentes. La première est la plus connue et je pense la plus utilisée. On prend une cuillère ondulante( on peut ajouter en arrière un bas de ligne de 6 à 36 pouces avec un streamer ou un poisson nageur flottant ) sans oublier de fixer un rudder flash à quelques pieds de la cuillère pour empêcher le vrillage (torsade) du monofilament. un poisson nageur ou un streamer utilisé avec une canne à moucher est excellent. On laisse traîné en arrière de l’embarcation à une certaine distance (très bon au printemps !). À mesure que les températures se réchauffent, le touladi descend plus bas dans les fosses. Maintenant, on doit s’adapter à cette condition et on modifie un peu la technique. On peut prendre une cuillère ondulante, mais plus lourde cette fois. Si c’est un poisson-nageur, il faut qu’il descende plus bas ou tout simplement rajouter un plomb pour pêcher plus profond. Lorsqu’on pêchera au streamer avec une canne à moucher, on devra choisir une soie qui cale plus. Lorsque le touladi sera rendu à environ 30 pieds de profondeur, le fun commencera.

Il y a plusieurs façons de le pêcher. Un touladi est un poisson de fond. La meilleure façon est de suivre le fond. Imaginez vous que vous pêchez le printemps en suivant le contour du lac mais avec le sonar en gardant une profondeur de 30 pieds et en flattant le fond. Oui, des fois vous allez rester pris ! Alors, on recule et on recommence ! Voici les façons dont je m’y prends. Avec un marcheur de fond, plusieurs modèles existent, on ajoute un poisson-nageur flottant pour qu’il n’accroche pas le fond inutilement lorsqu’on tourne l’embarcation. Pour la même raison, on choisira une cuillère ondulante légère ou un streamer. On se promène en gardant nos 30 pieds de fond que l’on a déterminé avec notre sonar. On descend dans les fosses plus profondes que l’on aperçoit et on revient dans nos 30 pieds. Ceci donne beaucoup d’action au leurre et un touladi suit longtemps le leurre avant de l’attaquer.



Vous pouvez fabriquer vos propres marcheurs de fond.

Image

On prend un Émerillon à 3 sens. Sur 1 sens, on pose le monofilament de la canne, sur un autre sens, on pose un plomb cloche de 1 once minimum en prenant soin de mettre le monofilament un peu plus faible de 4 à 6 pieds de façon à ce que si l’on reste pris, c’est cette partie qui brisera au lieu de perdre un leurre. L’autre sens, on installe une cuillère très légère ou un poisson-nageur flottant pour qu’il ne cherche pas à aller trop au fond lors des virages.

La fameuse ligne plombée est excellente pour le touladi. On va fixer soit un chapelet, soit une cuillère ondulante. On pratique la même technique. On rase le fond ou bien on va dans les fosses et on essaie de repérer les bancs de poissons appâts.

J’ai une autre technique que j’emploie, mais que très peu de personne connaisse. Je prends une cuillère ondulante très grosse et assez lourde d’environ 6 pouces, dans le genre white fish de couleur argent que je laisse descendre au fond. Soit que je me laisse dériver par le vent, soit que je pêche très lentement tout en « jiggant » avec le leurre. Je le fais dandiner en touchant le fond, ça imite un poisson blessé et ça fonctionne très bien.

Image

Le touladi se pêche aussi à la dandinette. On prend une tête de jig d’environ ¾ d’once auquel on ajoute un gros jig de 6 pouces. Chaque plan d’eau a ses préférences, mais j’aime bien le blanc. Habituellement, on jig à la profondeur que l’on a déterminée avec notre sonar et notre thermomètre.

Le downrigger est l’arme ultime. Il existe plusieurs modèles, manuel, électrique digital. Il sert à raser le fond comme la ligne plombée au moyen d’un chapelet, une cuillère ondulante légère ou un streamer. Il existe des cannes spécialement conçues pour la pêche au downrigger. Elles sont longues et restent bien arquées lorsqu’elles sont dans le porte-canne. Il est entendu que ce n’est pas la canne qui ferre le poisson, contrairement à la croyance. La tricheuse est un montage qui permet de pêcher à 2 hauteurs avec une seule canne. Par exemple si l’on pêche à 50 pieds avec le boulet, la tricheuse sera elle à environ 25 pieds, soit la moitié de la profondeur du boulet. C’est très facile à installer. On prend un bout de monofilament de 5 ou 6 pieds et on ajoute à chaque bout un Émerillon. Sur un, on installera un streamer ou une ondulante très légère. Lorsque le boulet de downrigger sera à la hauteur souhaitée, on installera la canne dans le porte-canne. On ouvrira le deuxième Émerillon que l’on glissera dans le monofilament de la canne et on projettera le leurre en arrière pour qu’il ne s’emmêle pas avec celui de la canne. Tout ceci se fait moteur en marche, embarcation en mouvement. Lorsqu’il arrivera à une certaine hauteur, il ne sera pas capable dépasser l’arc formé par le monofilament. S’il y a une prise, la canne déclenche et lorsque l’Émerillon arrive en bas, il ne peut pas passer dans l’ondulante. Il ne reste plus qu’à remonter le poisson. On peut pêcher aussi dans les fosses, et la hauteur déterminée est de 30 pieds. On se promène dans la fosse sans raser le fond et on surveille les bancs de poissons appâts sur le sonar. Il y a aussi les downrigger digital qui fonctionne avec leur propre sonde. On peut alors l’ajuster disons à 1 pied du fond. Il monte et descend en suivant le fond sans que le leurre reste pris. On peut l’ajuster jusqu'à 10 pieds du fond et il fonctionne à la hauteur désirée. Il peut aussi être ajusté pour fonctionner par cycle. Je m’explique. Je suis dans la fosse et je programme mon downrigger cycle de 10 pieds à toutes les minutes entre 30 et 40 pieds. Je m’en vais à 30 pieds, au bout de 60 secondes, il descend à 40 pieds et au bout de 60 secondes, remonte à 30 pieds etc. etc. etc. Le touladi attaquera le leurre majoritairement lorsqu’il se remettra à remonter.

Comme je l’ai dit précédemment, les méthodes pour le touladi sont les mêmes que pour le doré. En fait, c’est seulement les hauteurs qui changent. Les leurres utilisés peuvent être un peu plus gros. Mais dans l’ensemble, la pêche se ressemble puisqu’il faut constamment effleurer le fond. S’accrocher au fond en pêchant la grise fait partie des inconvénients. Je dirais que c’est une condition normale ! On recule et on recommence. C’est comme faire une omelette… on doit casser des œufs !



Bonne pêche et puiser sans épuiser !

Pierre Piché

par lucus26
Avatar de l’utilisateur
lucus26
President fondateur
President fondateur
 
Messages: 1168
Inscription: Mar 2012
Localisation: Saint-Agathe-Des-Monts quebec
Sexe: Masculin
Age: 54
Emploi: Chauffeur de poids lourds
Centres d’intérêt: Production d article de peche
zone peche: 9
zone chasse: 0

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par puncho » 22 Sep 2012, 18:32

Nourriture, taille et âge

Le touladi se nourrit de plancton, d'insectes et de poissons. Au lac l'Assomption, dans le sud du parc Mont-Tremblant, les plus petits individus se nourrissent surtout de plancton jusqu'à une taille d'environ 40 cm, alors que ceux qui dépassent cette longueur se nourrissent surtout d'éphémères au printemps et au début de l'été et de poissons à l'été et à l'automne. L'âge maximum décelé dans ce lac est de 29 anspour un poids de 12 kg et une longueur de 1m. Aulac Mini-Minto dans le Territoire du Nouveau-Québec, un spécimen de 60 cm était âgé de 42 ans. Certains spécimens du nord québécois peuvent même dépasser l'âge de 45 ans.

Reproduction

La reproduction du touladi s'échelonne de septembre à décembre sur des fonds de roches ou de cailloux et elle a lieu dans l'obscurité entre quelques centimètres et 60 mètres de profondeur, mais généralement à des profondeurs inférieur à 10 mètres dans les lacs du Québec; certaines populations frayent en rivière. Il n'y a pas de construction de nid, mais des observations effectués au lac Louisa, dans le parc Algonquin en Ontario, ont démontré qu'il pouvait y avoir un nettoyage des frayères par une contorsion de la queue ou du corps sur le fond occasionnellement un frottement du museau; cette activité ne semble toutefois pas très fréquente. Le nombre d'oeufs varie de 675 à 3 135 par kilogramme de poisson frais, selon différents endroits en Amérique du nord.

*Guide des poissons d'eau douce du Québec
Avatar de l’utilisateur
puncho
Supert Passionne
Supert Passionne
 
Messages: 955
Inscription: Mar 2012
Localisation: Gatineau Quebec
Sexe: Masculin
Age: 50
zone peche: 25
zone chasse: 10

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par puncho » 08 Déc 2012, 15:29

Provenance : Gouvernement du Yukon

Le touladi est un poisson superbe. Nous assurons une gestion rigoureuse de cette espèce parce qu’elle est très populaire auprès des amateurs de pêche et qu’elle se reproduit très lentement dans les eaux froides du nord. On trouve le touladi dans la plupart des lacs du Yukon. Au début du printemps, ce poisson se nourrit en eau peu profonde pendant les deux ou trois semaines qui suivent la disparition de la glace, période qui peut s’étendre du début mai au début juin. En cette période, on peut l’attirer avec de grosses cuillers argentées et des cuillers tournantes, des poissons-nageurs semi-plongeants et même avec de grands streamers ou des devons fixés à une canne à mouche. Vers le début juillet, lorsque les eaux de surface se réchauffent et que le touladi regagne les eaux profondes, il faut alors utiliser des turluttes (jigs) ou des leurres à dandiner de bonne dimension. Lorsque vous pêchez le touladi à la dandinette, relevez le bout de votre canne d’un geste brusque, puis laissez le leurre couler doucement en surveillant attentivement votre ligne; il arrive souvent que le touladi morde à l’appât au moment où le leurre coule en tournoyant dans l’eau. Une autre méthode pour attraper le touladi en eau profonde consiste à pêcher à la traîne en utilisant un leurre plombé ou un treuil à ligne lestée. Les amateurs de pêche yukonnais remettent habituellement à l’eau les touladis de grande taille étant donné que ces poissons ont beaucoup plus de valeur en tant que reproducteurs que comme trophées de pêche.
Avatar de l’utilisateur
puncho
Supert Passionne
Supert Passionne
 
Messages: 955
Inscription: Mar 2012
Localisation: Gatineau Quebec
Sexe: Masculin
Age: 50
zone peche: 25
zone chasse: 10

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par puncho » 10 Fév 2013, 12:36

Tiré de : Poissons de la Région de la Capitale du Canada

Nom anglais : Lake Charr

Nom scientifique : Salvelinus namaycush

Caractères distinctifs La nageoire caudale est profondément fourchue, et le corps et les nageoires dorsale et caudale ont des taches pâles plutôt que des rayures ondulées foncées.

Diagnose Corps robuste, quelque peu comprimé latéralement. Bouche grande légèrement oblique; mâchoire supérieure prolongée au delà de l'oeil; dents sur les mâchoires et la langue . Nageoires ; dorsale, 8-10 rayons principaux; anale 8-10; pelviennes, derrière le niveau du bord d'entrée de la nageoire dorsale; procès axillaire pelvien et une nageoire adipeuse. Écailles petites, 116-138 à la ligne latérale. Branchiospines de longueur moyenne, 16-26. Intestin, 81-208 caecae pyloriques. Coloration olive ou gris-brun sur le dos, s'estompant en un ventre blanchâtre; dos et flancs supérieurs ayant des vermiculures grises; flancs, tachetés de marques grises irrégulières; pâle, mais sans bande noire. Le jeune a 5-12 marques de tacon; nageoires transparentes, plus foncées avec l'âge. Pendant la saison de frai, des tubercules nuptiaux près de la base de la nageoire anale. Bout des mâchoires et plafond de la bouche blanchâtres chez le mâle. Taille jusqu'à 49.5 pouces et 102 livres. Diagnose basée sur les rapports publiés; pas de spécimens disponibles.


Origine Le touladi a envahi la région, soit à partir d'un refugium mississippien soit d'un refugium côtier atlantique, peut-être des deux.

Biologie Il se trouve communément dans les lacs profonds et frais, mais aussi dans les rivières. On peut le voir dans des endroits rocailleux peu profonds pendant le frai à l'automne, mais en été il se retire dans les parties fraîches et profondes des lacs. Le frai se produit en groupe ou se limite à une paire de poissons. Les oeufs tombent entre les roches de la frayère, qui peuvent être nettoyés par frottement et brossage préalables; il n'y a de nid de construit. Jusqu'à 18, 000 oeufs (6 mm de diamètre) peuvent être déposés. L'éclosion se produit tôt au printemps. Le touladi peut vivre jusqu'à plus de 25 ans, atteignant la maturité vers 6 ou 7 ans. La nourriture comprend des crustacés, des insectes aquatiques et terrestres, des poissons et, parfois, de petits mammiféres.
Dernière édition par puncho le 18 Fév 2013, 21:05, édité 10 fois.
Avatar de l’utilisateur
puncho
Supert Passionne
Supert Passionne
 
Messages: 955
Inscription: Mar 2012
Localisation: Gatineau Quebec
Sexe: Masculin
Age: 50
zone peche: 25
zone chasse: 10

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par downy » 10 Fév 2013, 19:11

TRUITE MOUCHETÉ ET MOULAC
Image

TRUITE GRISE:
Image

Ma contribution camera2
Agissons maintenant car notre planète elle, change plus vite qu'on le pense ..
Avatar de l’utilisateur
downy
President fondateur
President fondateur
 
Messages: 1128
Inscription: Mar 2012
Localisation: montréal, Anjou
Sexe: Masculin
Age: 52
Emploi: Technicien de laboratoire domaine aéronatique
Centres d’intérêt: Chasse à l'ours ,chevreuil et orignal. Pêche à gué aux dorées et truites mouchetées dans le nord
zone peche: 6
zone chasse: 0

Re: Truite grise (de lac, Touladi)

MessagePosté par pickel » 10 Fév 2013, 20:37

J'ai commencé à pêcher la grise l'année passé avec un marcheur de fonds tel qu'indiqué ci-haut et sa fonctionne très bien aussi suivi d'un rapala. Avec cette méthode, j'ai essayer des endroits que je pêchais pas au réservoir poisson blanc et à ma grande surprise, j'ai trouvé des grises de belle taille. J'ai très hâte d'essayer ces nouveaux spot cette année avec des clients.
Avatar de l’utilisateur
pickel
Sa Roule
Sa Roule
 
Messages: 295
Inscription: Mar 2012
Localisation: Gatineau (Aylmer)
Sexe: Masculin
Age: 54
Centres d’intérêt: Chasse chevreuil et pêche truite grise (touladi)
zone peche: 10
zone chasse: 10


Retourner vers Info poisson 101

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron